Innover, oui; mais comment?

Depuis que j’ai commencé à réfléchir sur l’innovation, je me suis toujours demandé s’il existait réellement une démarche, des méthodes, des outils efficaces pour cela.
La semaine dernière, j’ai organisé à l’intention de mes collaborateurs et participé à une formation sur le CPS (Creative Problem Solving). Le CPS a été inventé aux Etats-Unis aux débuts des années 50 et y est encore largement utilisé sous diverses formes. J’ai alors découvert une démarche, des méthodes et des outils pour, de façon créative, trouver des solutions afin de franchir des obstacles, vaincre des oppositions, surmonter des difficultés, relever des défis, saisir des opportunités. Et cette approche créative de recherche de solution me paraît pouvoir s’appliquer non seulement à la vie professionnelle, mais aussi à celle de tous les jours. Cela demande évidemment une bonne dose de volonté et beaucoup de pratique.
Dans son livre « j’innove comme on respire » que je recommande à ceux qui veulent aller plus dans la connaissance et la compréhension du CPS, Olwen Wolfe, qui a été la principale animatrice de mon séminaire et qui est à l’origine de l’introduction de cette méthode dans le monde francophone, l’explique de façon exhaustive et méthodique.
Au sortir de ces 2 jours et demi de formation, je me suis conforté dans ma conviction que faire preuve de créativité est à la portée de tout le monde, même si certains en sont naturellement plus capables que d’autres et que le CPS peut nous aider tous à faire « re-vivre » notre capacité d’innovation.
Tout cela me remplit d’espoir pour le futur de l’Afrique qui ne se développera pas et ne jouera pas sa véritable partition dans le concert des nations sans sortir des « autoroutes de la conformité », sans faire preuve de créativité et surtout sans faire appel intensément à la capacité d’innovation de ses enfants. Dans tous les domaines !
Merci et à bientôt